logo mountain care projet

Préserver notre environnement

les associations que nous soutenons

Le Mountain Care Project soutient des associations œuvrant à la protection de l’environnement dans les territoires alpins.

Protect our winters

L'association

Protect Our Winters France rassemble une communauté d’athlètes professionnels, confrontés directement aux réalités du changement climatique sur leur terrain de jeux favori : la montagne. Née d’une passion commune : agir en faveur du climat, POW regroupe aujourd’hui une communauté d’athlètes professionnelles, de scientifiques, de marques, et de territoires
voulant agir de façon positive afin d’insuffler un changement systémique et culturel.

POW s’engage autour de 2 causes principales :

  • Faire résonner la voix de la communauté outdoor en faveur du climat.
  • Soutenir une transition vers une mobilité 100% bas carbone, tant pour les déplacements en montagne que dans la vie quotidienne.

POW propose des pistes d’actions concrètes pour toutes les personnes qui veulent réduire leur empreinte carbone ou augmenter leur impact en faveur du climat auprès de leur entourage. L’association propose des outils au service d’une mobilité bas carbone en montagne, des programmes de sensibilisation, des programmations événementielles régulières qui lui permettent entre autres d’être présente et efficace au plus proche des citoyens.

L’association souhaite augmenter ses capacités de pouvoir agir en « amont », c’est à dire lors des événements et temps forts qui cadrent et donnent une direction durable à notre pays et nos territoires : élections, consultations, grands événements sportifs etc.

Ainsi POW aspire à soutenir tout.es les passionné.es dans leur engagement quotidien, mais également soutenir des projets qui permettent de voir émerger les lois et réglementations qui feront bouger la société dans son ensemble : politiques transports, réglementation de l’industrie textile, préservation de la qualité de l’air, etc.

Une Bouteille à la mer

L'association

La volonté de l’association, Une Bouteille à la mer, est de mobiliser tous les acteurs de l’outdoor, des marques aux sportifs, des transporteurs aux revendeurs, des acteurs engagés aux professionnels de l’environnement afin de mettre, collectivement, en place des solutions simples et concrètes pour respecter l’environnement dans lequel nous vivons.

Une bouteille à la mer utilise l’image : à travers des films et des campagnes photos pour la presse et les réseaux sociaux, mais aussi des kits d’expositions pour permettre à toutes les villes, associations, institutions, fondations, écoles, festivals, etc., de créer gratuitement leurs propres expositions pour sensibiliser tous les publics.

L’association a réalisé le documentaire « AIR ».

Même dans les endroits les plus reculés des Alpes, l’air que nous respirons est impactée par les activités humaines. Un labora-toire de recherche grenoblois a mis au point un capteur inédit par sa petite taille et sa transportabilité qui permet de mesurer simplement la qualité de l’air. Ce capteur a été reproduit et confié aux seules personnes capables d’atteindre des sommets inaccessibles, de s’élever au-dessus des altitudes connues, de se faufiler au plus profond des vallées.

Ce sont des sportifs de haut niveau qui participent à cette expérience : Xavier Thevenard, champion d’Ultra trail, Chloé Trespeuch, vice-championne olympique de snowboard, Vivian Bruchez skieur de pente raide, Marie Bochet, 8 fois championne paralympique de ski, sont des champions multi médaillés que les sponsors convoitent, et qui ont choisi de se lancer dans une aventure d’une année.

ADDEAR 73

L'association

Cette association a pour but la vulgarisation de l’agriculture paysanne et l’aide aux initiatives qui entraînent des répercussions favorables sur l’emploi agricole et par voie de conséquence sur l’emploi rural en général sur le territoire de la Savoie.

Cette aide peut prendre plusieurs formes :

  • La recherche de modes d’installation, de modes de production, d’une amélioration des conditions de travail et des formes de travail (en groupe, organisation de remplacements…)
  • L’information et la formation des femmes, des hommes et des structures ouvertes à tous les sujets participant au développement rural
  • L’aide aux agriculteurs en difficultés

L’association souhaite développer la mise en réseau des publics cible de l’association. En effet une des clés de la réussite d’une installation agricole tient au fait de la mise en réseau des porteurs de projets ou jeunes installés avec leurs pairs. L’objectif est de développer les réseaux de paysans déjà en place, notamment le groupe de maraîcher.ères actuellement accompagnés dans le cadre du GIEE « Maraichage sur sol vivant », ou encore accompagner les femmes dans l’exercice de leur métier.

Mountain Riders

L'association

Mountain Riders est une association créée en 2001, qui œuvre à éduquer et accompagner tous les publics dans la Transition écologique en montagne. La philosophie de l’association est de sensibiliser sans moraliser. L’association accompagne le changement par la mise en place d’actions concrètes et positives.

Les actions de Mountain Riders sont structurées et pilotées autour de 3 pôles-projets :

  • Le projet Pédagogie
  • Le projet Montagne Zéro Déchets
  • Le projet Flocon Vert

L’association souhaite développer le projet Flocon Vert. Ce projet labellisant, regroupe un ensemble de méthodes et d’outils permettant d’accompagner les territoires de montagne dans la transition écologique, sociale et démocratique.

Les 3 principaux axes de développement :

  • Accroitre la notoriété de ce label notamment auprès du grand public en déployant une campagne de communication sous forme de vidéos
  • Améliorer l’accompagnement des territoires grâce à des outils comme la fresque de la montagne
  • Lancement de module de formations à destination des élus et des techniciens.

Névé

L'association

L’association Névé créée en 2020, a pour but d’accompagner la prise de conscience des enjeux liés au changement climatique et favoriser les mises en action individuelle et collective. Pour cela, Névé utilise des outils basés sur des faits scientifiques. L’objectif étant de partager les sciences du climat comme un outils de médiation accessible à tous les publics.

Névé s’adresse en majorité aux jeunes. Elle développe des collaborations pérennes avec des établissements scolaires. Les 3/4 de l’activité de Névé visent les jeunes, le dernier quart étant à destination du grand public, des entreprises et des élu·es.
Névé conçoit et développe ses propres outils, mettant en avant la démarche scientifique, l’intelligence collective et favorisant les interactions et les discussions dans une approche horizontale.

L’association souhaite développer les 4 axes suivants :

  1. Conception et consolidation d’outils pour l’association
    Le premier projet est un conte illustré pour enfants qui raconte l’histoire de Luce, une jeune fille qui va à la rencontre d’un vieux glacier dans un contexte de changement climatique. Le but de Névé est de transmettre une parole d’espoir pour l’avenir.
    Le deuxième projet est le développement de « L’Enquête Climat ». Partant du constat qu’il est plus facile d’apprendre en étant acteur de ses apprentissages, l’Enquête Climat propose aux personnes participantes de se glisser dans la peau de scientifiques et de répondre à des questions de recherche dans le domaine du climat, notamment sur les régions alpines.
    Le troisième projet présente les mêmes problématiques que pour l’Enquête Climat : il s’agit du développement de « La Frise des Glaglaciations ». Cet atelier, collaboratif également, consiste en un jeu autour d’une frise de plus de 3 mètres de long, sur laquelle les personnes participantes placent des repères temporels des variations climatiques du passé et actuels.
  2. Projet de « Tribu du Futur » à Grenoble
    L’objectif de la Tribu du Futur est notamment de former des ambassadeurs et ambassadrices du climat, i.e. des jeunes citoyen·nes qui seraient mieux armé·es pour parler de changement climatique et pour pouvoir se faire entendre, mais aussi se sentir considéré·es au sein de l’espace politique.
    Pour cela, Névé proposerait une série de rencontres à intervalles réguliers (rencontres avec personnalités inspirantes, soirées films, sorties découverte, visites de sites, jeux, …) afin de consolider le groupe et de faire émerger des éventuels projets communs dans le domaine des transitions écologiques et sociales. Dans une deuxième étape, Névé pourrait accompagner ces jeunes dans la réalisation de ces projets.
  3. Projet de conférence – spectacle « messages glaciaires »
    Ce projet est un spectacle durant lequel est abordé, de façon à la fois scientifique et sensible, nos liens entre mondes humains et mondes de la montagne (notamment des glaciers).
  4. Communication